Revue de réflexion politique et religieuse.

Numéro 113

Date de parution : automne 2011. Sommaire du numéro, présentation des bibliographies et des lectures.

Numéro 113 : Comment interpréter Vatican II ? par La Rédaction

Dans son discours du 22 décembre 2005 à la Curie romaine, Benoît XVI distinguait les « décisions de fond », intangibles, et les « formes de leur application », qui peuvent varier. Cette distinction suggère deux interrogations, l’une de méthode, l’autre de fait : n’ouvre-t-elle pas la porte à l’historicisme que déplorait Jean-Paul II dans Fides et ratio ? La modernité a-t-elle changé de nature ?

Rubrique(s) : En librairie, Numéros en cours, Numéro 113

Maritain et l’analogie historique par Jose Miguel Gambra

Jacques Maritain s’efforçait de promouvoir ce qu’il nommait une nouvelle chrétienté profane censée incarner d’une autre manière et pour une époque nouvelle le même concept d’organisation sociale que la chrétienté sacrale à l’époque médiévale. S’agissait-il d’analogie, ou d’équivoque ?

Rubrique(s) : Numéro 113

Autour de la méthodologie de la réforme par Mgr Brunero Gherardini

Entretien. « Ce qui a mérité d’être dit, dans un sens univoque, “doctrine catholique” et “principe permanent” ne pourra jamais être et “intrinsèquement associé” à ce qui change. Tout est changeant, dans les faits, l’histoire elle-même l’est. Mais la doctrine catholique n’en fait pas partie. »

Rubrique(s) : Numéro 113

Les perplexités de Karl Barth par Laurent Jestin

Recension d’un ouvrage de Mgr Brunero Gherardini en réponse à une série de questions posées juste après Vatican II par le théologien protestant. Ce dernier percevait dans les textes conciliaires deux dynamiques inconciliables : la lumière de la Révélation et celle du monde moderne.

Rubrique(s) : Numéro 113

Le collapsus éducatif par Inger Enkvist

Entretien sur les origines idéologiques et philosophiques de la crise actuelle de l’éducation.

Rubrique(s) : Numéro 113, Les nouvelles pédagogies

Critiques inachevées par Joël Hautebert

L’Age du renoncement de Chantal Delsol : justes constats, analyse arrêtée à mi-course.

Rubrique(s) : Numéro 113

Roberto Ronca et la Civiltà italica. L’échec d’une tentative dans l’Italie d’après-guerre par Giuseppe Parlato

Entretien. Un pan méconnu de la politique vaticane en Italie dans la période cruciale de la fondation du nouveau régime.

Rubrique(s) : Numéro 113

Démocratisation et gouvernance mondiale par Jean-Pierre Ferrier

La société que la Gouvernance mondiale est en train de produire ressemble beaucoup, en réalité, à celle qu’elle prétend supplanter.

Rubrique(s) : Numéro 113

Francis Fukuyama, apologiste de l’ordre établi par Kostas Mavrakis

Avec son dernier ouvrage, The Origins of Political Order, l’auteur américain revient à la charge pour essayer de nous convaincre que nous sommes dans le meilleur des mondes.

Rubrique(s) : Numéro 113

La guerre entre utopie pacifiste et Realpolitik par Jacques Henry

La lecture de deux essais de Carl Schmitt récemment publiés s’avère très opportune dans le contexte des conflits en cours. Cependant Schmitt se révèle plus pertinent dans la prédiction critique que dans les propositions de solutions.

Rubrique(s) : Numéro 113

No War par Bernard Dumont

Face à l’amoralisme de la Realpolitik, la réponse utopique du pacifisme est grosse d’effets pervers.

Rubrique(s) : Numéro 113

Musique sacrée et culture dominante par Maria Caterina Calabro

Document. Le moment est venu d’abandonner une impossible acculturation aux valeurs dominantes et de susciter une créativité culturelle proprement chrétienne.

Rubrique(s) : Numéro 113

Lecture : Millénarisme, utopie et révolution par Javier Barraycoa

L’erreur de la thèse de Gray est d’en déduire que le millénarisme est essentiel à la culture chrétienne, puisque, en réalité, il est une déformation du véritable esprit chrétien. Les hérésies ne sont pas une partie du christianisme mais sa négation partielle. Pour cette raison, Gray doit faire violence à certains arguments et conceptions pour qu’ils cadrent avec son schéma d’interprétation de l’histoire.

Rubrique(s) : Numéro 113

Lecture : Le totalitarisme et la modernité par Joël Hautebert

L’historien François Furet avait bien raison de dire que la Première Guerre mondiale a joué au XXe siècle le même rôle matriciel que la révolution française pour le XIXe siècle. Après la destruction de l’ordre ancien, « une seule modernité survivait durant la Grande Guerre, une modernité dont la puissance s’amplifia même énormément : la modernité des armes, de l’organisation, de la discipline et du contrôle de l’Etat sur la vie de l’individu ». Analyse des ouvrages d’Emilio Gentile, L’apocalypse de la modernité, Aubier, janvier 2011, 415 p., 26 € ; de Philippe de Lara (dir.), Naissances du totalitarisme, Cerf, mai 2011, 254 p., 20 € ; et Fabrice Bouthillon, Nazisme et révolution – Histoire théologique du national-socialisme, 1789-1989, Fayard, janvier 2011, 329 p, 19,90 €.

Rubrique(s) : Numéro 113

Lecture : Un homme une femme au Paradis par Père Jean-Paul Maisonneuve

L’achèvement d’une pensée exégétique.

Rubrique(s) : Numéro 113

Lecture : Le véritable Hans Küng par Marie Raynaud

Hans Küng, souvent encore qualifié de « théologien catholique », n’est pas vraiment un inconnu. Les deux volumes de ses Mémoires1 , qui représentent un total de plus de mille deux cents pages, méritent cependant une lecture dans le détail même s’il est parfois difficile d’y rester accroché sans quelque agacement2 . Il y a […]

Rubrique(s) : Numéro 113