Revue de réflexion politique et religieuse.

Archives classées par auteurs

Lectures. Le monopole de la visibilité par Kostas Mavrakis

A propos de : Nicole Esterolle, La bouffonnerie de l’art contemporain – Ses malheureuses victimes, ses bienheureux bénéficiaires, Jean-Cyrille Godefroy, 2015.

Rubrique(s) : Numéro 134

La culpabilité de Heidegger par Kostas Mavrakis

Au sujet du livre de Peter Trawny, Heidegger et l’antisémitisme. Sur les « Cahiers noirs », traduit de l’allemand par Julia Christ et Jean-Claude Monod, Paris, éditions du Seuil, 2014.

Rubrique(s) : Numéro 126

Le choix du banal entre art et distraction par Kostas Mavrakis

A propos du livre de François Jost, Le culte du banal, CNRS Editions, septembre 2013, 128 p., 8 €.

Rubrique(s) : Numéro 122

Le christianisme, l’art et la laïcité. De quelques exigences de méthode par Kostas Mavrakis

Examen critique des deux derniers ouvrages de Jean-Louis Harouel, La Grande falsification. L’art contemporain (2009) et Le vrai génie du christianisme. Laïcité, Liberté, Développement (2012).

Rubrique(s) : Numéro 118

Le non-art fait main basse sur les églises par Kostas Mavrakis

« L’unanimité dans les institutions qui ont présidé à la substitution du non-art à l’art, est révélatrice d’un mal qui atteint la légitimation de l’ordre établi. La démocratie et le pluralisme ont déserté une société où l’on n’entend qu’un seul son de cloche. La faille ainsi apparue dans l’hégémonie idéologique des dominants est, certes, presque imperceptible pour la plupart des observateurs qui se soucient fort peu du destin de l’art et de la civilisation. L’oligarchie ferait bien pourtant de la surveiller car on ne peut en prédire l’évolution. »

Rubrique(s) : Numéro 116

Masques citoyens et nomadisme planétaire. La critique du libéralisme « de gauche » selon Jean-Claude Michéa par Kostas Mavrakis

L’irréalisme forcené d’un monde sans frontières masque surtout le désir d’une soumission au statu quo.

Rubrique(s) : Numéro 115

Lecture : Les sophismes de l’expert par Kostas Mavrakis

A propos de Bernard Edelman, L’adieu aux arts, L’Herne, 2011.

Rubrique(s) : Numéro 115

Sens et signification chez Caspar David Friedrich par Kostas Mavrakis

Profondeur et limites d’un peintre de l’esprit.

Rubrique(s) : Numéro 114

Francis Fukuyama, apologiste de l’ordre établi par Kostas Mavrakis

Avec son dernier ouvrage, The Origins of Political Order, l’auteur américain revient à la charge pour essayer de nous convaincre que nous sommes dans le meilleur des mondes.

Rubrique(s) : Numéro 113

De David à Saatchi : Conditions d’une issue par Kostas Mavrakis

Présentation du traité sur l’art contemporain de Raimondo Strassoldo, Da David a Saatchi. Trattato di Sociologia dell’arte contemporanea, Forum, editrice universitaria udinese, Udine, 2010. « Strassoldo pose la question du “que faire ?” En réponse, il met sur le tapis sept initiatives possibles toutes parfaitement justes et à la portée de quiconque peut et veut intervenir dans les affaires publiques. »

Rubrique(s) : Numéro 112

Lecture : Misères de l’antichristianisme par Kostas Mavrakis

A propos du livre de Jean-Pierre Castel, Le déni de la violence monothéiste, L’Harmattan, 2010.

Rubrique(s) : Numéro 111

Les Nazaréens français par Kostas Mavrakis

Le christianisme est une religion de l’incarnation et non un intégrisme de l’esprit. En considérant que la double nature du Christ reflète la double nature de l’homme, nous devrions être attentifs à tenir les deux bouts de la chaîne. Analyse du livre de Michel Caffort, Les Nazaréens français. Théorie et pratique de la peinture religieuse au XIXe siècle, Presses universitaires de Rennes, 2009, 255 p., 22 €.

Rubrique(s) : Numéro 107

Lecture : Les Maoccidents par Kostas Mavrakis

A propos du livre de Jean Birnbaum, Les Maoccidents. Un néoconservatisme à la française, Stock, septembre 2009, 137 p.

Rubrique(s) : Numéro 106

La politique de civilisation selon Luc Ferry et la décroissance par Kostas Mavrakis

Lecture critique de Face à la crise. Matériaux pour une politique de civilisation, un rapport présenté en mai 2009 au premier ministre français.

Rubrique(s) : Numéro 105

Une jeunesse politique par Kostas Mavrakis

Une lecture de L’Arrogance du présent. Regards sur la décennie 1965-1975, de Jean-Claude Milner, sur le devenir des anciens « maos » de 1968.

Rubrique(s) : Numéro 104