Revue de réflexion politique et religieuse.

Archives classées par auteurs

La Cité des hommes : entre disparition et vie par Boris Lejeune

À propos du livre de Rafael Gambra, Le silence de Dieu. « Il est difficile de dire si les pays européens ont jamais connu une disparité aussi profonde entre l’élite corrompue et amorale et une population désorientée qui n’éprouve plus aucune confiance à l’égard de ses gouvernants. »

Rubrique(s) : Numéro 120

L’art, l’idéologie, l’argent par Boris Lejeune

Les provocations spectaculaires effectuées au nom du prétendu « Art contemporain » atteignent maintenant la Russie, avec un certain décalage mais aussi une brutalité qui suscite des réactions.

Rubrique(s) : Numéro 119

Mémoire vivante de Jeanne d’Arc par Boris Lejeune

Entretien. Pourquoi une nouvelle statue pour la célébration du six-centième anniversaire de la naissance de la Sainte de la Patrie ?

Rubrique(s) : Numéro 117

Mesure de l’art contemporain par Boris Lejeune

« Le chant subtil des castrats du XVe siècle prédisait la fin de l’époque des cours raffinées des monarchies européennes. De même, le grincement mécanique, le craquement muet du verre cassé, les battements de cœur fantomatiques des haut-parleurs, la vulgarité du cloaque de l’art contemporain annoncent la fin de la production bureaucratique et financière. »

Rubrique(s) : Numéro 112

La philosophie bobok par Boris Lejeune

Une réflexion après avoir lu De quoi Badiou est-il le nom ? de Kostas Mavrakis. Tels les balbutiements d’outre-tombe évoqués dans un conte philosophique de Dostoïevski, on entend encore les propositions de relance de l’hypothèse communiste.

Rubrique(s) : Numéro 107

Guillaume de Tanoüarn : Jonas ou le désir absent par Boris Lejeune

A propos de GUILLAUME DE TANOÜARN, Jonas ou le désir absent, Via Romana, mars 2009, 14 €

Rubrique(s) : Bibliographies n. 105

L’athéisme, un auto-aveuglement désiré par Boris Lejeune

Un récent pamphlet antichrétien témoigne de la persistance des méthodes grossières d’appel à la haine.

Rubrique(s) : Numéro 104

En écho : Sobornost’, plaidoyer pour un concept par Boris Lejeune

Dans notre précédent numéro (n. 102, hiver 2008-09) nous avions présenté, sous le titre « La sobornost’ ou le mythe de la société alternative », un entretien avec André Filler, à propos de ce concept d’origine chrétienne orientale, repris par Alexeï Stepanovitch Khomiakov au XIXe siècle en réplique au rationalisme froid hérité du protestantisme et […]

Rubrique(s) : Numéro 103