Revue de réflexion politique et religieuse.

Propos sur le nihilisme comme fruit de l’acédie et de la mélancolie

Article publié le 12 Oct 2017 | imprimer imprimer  | Partager :  Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+

L’homme acédieux, ennuyé, ne serait-il pas la figure moderne du nihilisme ?

L’homme acédieux, ennuyé, ne serait-il pas la figure moderne du nihilisme ?

-->