Revue de réflexion politique et religieuse soutenue par le Centre National du Livre (Ministère de la Culture).

Fethi Benslama : Déclaration d’insoumission à l’usage des musulmans et de ceux qui ne le sont pas

Article publié le 10 Juil 2011 | imprimer ce texte imprimer ce texte

A propos de l’ouvrage de Fethi Benslama, Déclaration d’insoumission à l’usage des musulmans et de ceux qui ne le sont pas, Champs-actuel, Flammarion, mai 2011, 101 p., 5 €.

Auteur biculturel (tunisien, psychanalyste professant à l’université de Paris-VII Denis Diderot), cherchant à formuler une porte de sortie pour ceux des musulmans qui comprennent l’absurdité de l’islamisme, en même temps que son enracinement indépassable dans le noyau central du système mahométan. La tentative est malheureusement peu originale, tout simplement parce qu’il est impossible de moderniser l’Islam sans en détruire les fondements. La « laïcité » proposée comme va-tout, associée à une transformation du sens des termes jouant sur la plasticité des radicaux de la langue arabe laisse de côté l’essentiel, qui est le système d’emprise sociale. L’auteur se propose d’apprendre la rigueur critique aux musulmans, ce qui est une bonne approche, même si le risque est de sombrer dans la dilution tardo-moderne.

-->