Revue de réflexion politique et religieuse.

Roberto De Mattei : Il concilio Vaticano II. Una storia mai scritta

Article publié le 6 Fév 2011 | imprimer ce texte imprimer ce texte

A propos du livre de Roberto De Mattei, Il concilio Vaticano II. Una storia mai scritta, Lindau, Turin, novembre 2010, 632 p. , 38 €.

Une histoire jamais écrite du Concile, qui prend à revers non seulement l’historiographie qui domine en la matière (celle de l’école de Bologne) mais va même au-delà de ceux qui en ont mis en cause les méthodes, comme Mgr Agostino Marchetto, auteur, en novembre 2007, d’une attaque en règle contre l’interprétation de Giuseppe Alberigo et de ses collaborateurs. Cette critique était faite au nom de l’herméneutique de la continuité, contre celle de la rupture. Or c’est justement celle-là que vient discuter, dès le début de son travail, R. De Mattei, se proposant de reprendre le dossier depuis le début, après avoir rejeté tout apriorisme, fût-il bien intentionné. Cette initiative complète d’un point de vue historique les efforts d’analyse doctrinale effectués par quelques théologiens de renom (le P. Cavalcoli, o.p., Mgr Brunero Gherardini, la réédition des œuvres de Romano Amerio, etc.).
L’historien n’a pas effectué un travail d’archives mais une synthèse de tout ce qui a pu s’écrire sur la période, ce qui donne force à son argumentation, y compris ad hominem, s’appuyant sur des auteurs dont une large partie proviennent du « bord conciliaire » ainsi que sur les documents ou déclarations offi ciels. D’autres sources risquent d’être plus discutées (Plínio Corrêa de Oliveira et autres membres de TFP). […]

-->