Revue de réflexion politique et religieuse.

Retour sur l’échec des « relèves des années trente »

Article publié le 31 Déc 2016 | imprimer imprimer  | Partager :  Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+

Entretien. Dans la France de 1920 à 1940, l’intense activité des intellectuels réformistes n’aura finalement pas eu d’autre conséquence que de favoriser l’étatisme et la technocratie.

Entretien. Dans la France de 1920 à 1940, l’intense activité des intellectuels réformistes n’aura finalement pas eu d’autre conséquence que de favoriser l’étatisme et la technocratie.

-->