Revue de réflexion politique et religieuse.

Jean-Louis Harouel : La grande falsification. L’art contemporain

Article publié le 14 Juil 2009 | imprimer ce texte imprimer ce texte

A propos du livre de JEAN-LOUIS HAROUEL, La grande falsification. L’art contemporain, Jean-Cyrille Godefroy, avril 2009, 15 €

Présentation synthétique de l’AC comme accomplissement de l’avant-gardisme issu de la crise des arts plastiques de la fin du XIXe siècle. L’auteur, professeur de droit à Paris II, fait le lien avec les courants philosophiques (issus du romantisme allemand) et pseudo-religieux (occultistes, etc.), « croyances ayant servi à légitimer la dérobade des peintres devant le réel » et la régression de l’art en général au XXe siècle.

-->