Revue de réflexion politique et religieuse.

Crise du droit et dépréciation de la loi dans la société libérale

Article publié le 12 Juin 2009 | imprimer ce texte imprimer ce texte

Qu’est-ce qu’une loi sans principes supérieurs, sinon une opinion ? L’Eglise ne peut renoncer à affirmer l’existence d’une loi morale dont elle est la gardienne et à laquelle les pouvoirs temporels eux aussi sont subordonnés.

Qu’est-ce qu’une loi sans principes supérieurs, sinon une opinion ? L’Eglise ne peut renoncer à affirmer l’existence d’une loi morale dont elle est la gardienne et à laquelle les pouvoirs temporels eux aussi sont subordonnés.

-->