Revue de réflexion politique et religieuse.

Adultère, idolâtrie, libéralisme : affinités électives

Article publié le 30 Déc 2019 | imprimer imprimer  | Partager :  Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+

« On remarque une affinité profonde, une correspondance qui n’est pas vraiment cachée, entre la relativisation du mariage indissoluble, le polythéisme idolâtrique et le panthéon constitué par le néo-libéralisme dominant. »

« On remarque une affinité profonde, une correspondance qui n’est pas vraiment cachée, entre la relativisation du mariage indissoluble, le polythéisme idolâtrique et le panthéon constitué par le néo-libéralisme dominant. »

-->