Revue de réflexion politique et religieuse.

Lectures : Autour de la fin des temps

Article publié le 15 Sep 2019 | imprimer imprimer  | Partager :  Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+

Si l’eschatologie – la réflexion sur la période finale du monde présent – fait de plein droit partie de la théologie biblique, dogmatique, spirituelle et morale, elle semble néanmoins condamnée dans la pratique à n’intéresser le fidèle que bien modestement, et presque exclusivement sous l’angle des fins dernières individuelles : la séparation de l’âme et […]

Si l’eschatologie – la réflexion sur la période finale du monde présent – fait de plein droit partie de la théologie biblique, dogmatique, spirituelle et morale, elle semble néanmoins condamnée dans la pratique à n’intéresser le fidèle que bien modestement, et presque exclusivement sous l’angle des fins dernières individuelles : la séparation de l’âme et du corps, le jugement particulier… L’attente de la fin des temps n’est pas inconnue, bien sûr, mais elle demeure entourée d’un tel mystère, pour ne pas dire d’une telle abstraction, qu’elle n’occupe pas une place vitale.

A propos de Érick Audouard, Comprendre l’Apocalypse avec René Girard et Leonardo Castellani, Pierre-Guillaume de Roux, 2018, 99 p. et Michael O’Brien, L’Apocalypse. Avertissement, espérance et consolation, Salvator, mars 2019 [éd. originale aux États-Unis 2018], 156 p

-->