Revue de réflexion politique et religieuse.

Editorial. Quitter la cage d’acier

Article publié le 29 Avr 2017 | imprimer imprimer  | Partager :  Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+

La modernité tardive détruit les racines spatiotemporelles des peuples et place les individus sous une tyrannie d’autant plus insaisissable qu’elle est intériorisée. Échapper à cette prison requiert volonté bien orientée et connaissance précise du processus d’aliénation.

La modernité tardive détruit les racines spatiotemporelles des peuples et place les individus sous une tyrannie d’autant plus insaisissable qu’elle est intériorisée. Échapper à cette prison requiert volonté bien orientée et connaissance précise du processus d’aliénation.

-->