Revue de réflexion politique et religieuse.

Archives classées par auteurs

Lecture : Foi et postmodernité, l’impossible concordisme par Père Laurent-Marie Pocquet du Haut-Jussé

A propos de Carlos Mendoza-Alvarez, Deus absconditus. Désir, mémoire et imagination eschatologique. Essai de théologie fondamentale postmoderne, Préface de Rosino Gibellini, Cerf, 2011, 316 p., 32 €.

Rubrique(s) : Numéro 115

La théologie en mode mineur par Père Laurent-Marie Pocquet du Haut-Jussé

Toutes ces pages, on l’aura repéré aux quelques indices que nous avons cités, sont traversées par un sentiment de grande défiance à l’égard de l’Eglise institutionnelle, c’est-à-dire de l’Eglise qui enseigne et qui gouverne. Celle-ci semble une réalité dangereuse, indispensable cependant, mais dont il faudrait absolument chercher à limiter l’influence, voire la présence. On reconnaîtra sans peine, avec les transpositions d’usage, les grands thèmes de la philosophie libérale dans sa lutte contre l’Etat ou contre toute autorité régulatrice.

Rubrique(s) : Revue électronique, Articles

Un spectateur engagé du Modernisme : Mgr Eudoxe Irénée Mignot par Père Laurent-Marie Pocquet du Haut-Jussé

Celui qui fut évêque de Fréjus puis archevêque d’Albi a été tout à la fois un témoin privilégié et un acteur non négligeable de la crise moderniste. On a pu voir en lui un Newman français ou, et c’est sans doute une formule plus proche de la vérité, l’Erasme du Modernisme. Cependant, si Eudoxe-Irénée Mignot offre un bel exemple d’esprit curieux et d’amateur éclairé, il est très loin de l’érudition de ces deux humanistes. Mais l’intérêt de son oeuvre, de son action, de sa vie est ailleurs. Elles nous donnent de comprendre de l’intérieur les objectifs, les motivations, les enthousiasmes de ce vaste et divers mouvement dans l’Eglise que l’on appelle le Modernisme.

Rubrique(s) : Articles

Un christianisme sans Christ par Père Laurent-Marie Pocquet du Haut-Jussé

Lecture d’un livre de Jean-Marc Aveline sur l’enjeu christologique en théologie des religions, autour du théologien Troeltsch.

Rubrique(s) : Lectures critiques