Revue de réflexion politique et religieuse.

Michel Villey : La Nature et la Loi. Une philosophie du droit

Article publié le 14 Juin 2015 | imprimer ce texte imprimer ce texte

A propos du livre de Michel Villey, La Nature et la Loi. Une philosophie du droit, Cerf, coll. La nuit surveillée, mai 2014, 275 p., 24 €.

Recueil, assez disparate, d’études sur des sujets divers (l’art du dialogue dans la Somme théologique, la législation dans la même Somme, les délits et les peines dans la philosophie du droit…) ainsi qu’un entretien avec un professeur chilien, portant notamment sur les droits de l’homme. Sur ce point, Villey regrettait fortement la récupération de ce concept au sein de l’Eglise, particulièrement du temps de Jean-Paul II, y voyant une source de graves équivoques. « Qu’est-ce que le droit ? Une relation entre une pluralité de personnes. Prétendre déduire une relation d’un seul de ses termes est une aberration. » Une contradiction aussi, quand on la joint à l’autre face du droit moderne, le positivisme.

-->