Revue de réflexion politique et religieuse.

La Grande-Bretagne, une société brisée

Article publié le 4 Oct 2009 | imprimer ce texte imprimer ce texte

Entretien au sujet d’un cas exemplaire.

Il ne fait aucun doute que l’on trouve des exemples de formation et d’appartenance à de tels groupes, ou « tribus », constitués pour échapper à l’isolement postmoderne et offrir une identité. Cela va des clubs de supporters de football aux groupes religieux fondamentalistes, aux groupes ethniques qui maintiennent fortement leur culture d’origine ou encore aux associations folkloriques. Il y a là clairement un élan dans ce sens, mais à l’intérieur de la culture postmoderne britannique cela demeure une tendance minoritaire. C’est ce que démontre le fait que les associations de la société civile, dans les dernières décennies, sont passées de l’échange interpersonnel fort à des formes beaucoup plus impersonnelles de participation.

-->