Revue de réflexion politique et religieuse.

De la révolution au postmodernisme

Article publié le 4 Oct 2009 | imprimer ce texte imprimer ce texte

Une présentation de l’analyse fondamentale d’Augusto Del Noce dans Gramsci ou le suicide de la révolution : le pourquoi de la force destructrice qui caractérise notre époque vide de sens.

L’oeuvre de Del Noce intitulée Le Suicide de la révolution a été publiée pour la première fois en 1978 par les éditions Rusconi. Elle est le résultat d’une lecture « transpolitique » de l’histoire contemporaine. Comme l’indique Del Noce, cette dernière expression a été reprise de Renzo de Felice et sert à qualifier la position de ceux qui abordent le fascisme non seulement à la lumière d’une analyse historique complète, mais aussi à l’aune d’une analyse philosophique rigoureuse, afin d’essayer d’appréhender son essence, sa signification la plus intime, en ne se laissant pas distraire par certains aspects secondaires.

-->