Revue de réflexion politique et religieuse.

Lectures critiques

Cette rubrique présente des lectures critiques d’ouvrages, de publications, d’actes de colloques…. Certaines de ces lectures critiques ont été publiées dans la version papier de la revue ; pour d’autres elles sont inédites.

Rome et la Révolution française par Augustin Pic

Analyse du livre de Gérard Pelletier, Rome et la Révolution française. La théologie et la politique du Saint-Siège devant la Révolution française (1789-1799), Rome, Ecole française de Rome, 2004, 769 p., 66 €.

Rubrique(s) : Lectures critiques, Revue électronique

Augusto Del Noce, nouvelle parution par La Rédaction

Augusto Del Noce, mort il y a dix ans, est l’un des interprètes majeurs du XXe siècle. Il ressort notamment de cet ouvrage que si le messianisme révolutionnaire est derrière nous, le processus moderne dont il n’aura été qu’un moment s’achève dans une tentative d’anéantissement de tout idéal susceptible de placer l’homme au-dessus de la matière. Ainsi, la modernité tardive vérifie-t-elle le sens exact des contradictions initiales du projet d’émancipation moderne et de son humanisme proclamé.

Rubrique(s) : Lectures critiques, Revue électronique

Un christianisme sans Christ par Père Laurent-Marie Pocquet du Haut-Jussé

Lecture d’un livre de Jean-Marc Aveline sur l’enjeu christologique en théologie des religions, autour du théologien Troeltsch.

Rubrique(s) : Lectures critiques

Un théologien sorti de l’ombre. Johann-Sebastian Drey par Père Jean-Paul Maisonneuve

Johann-Sebastian Drey était célèbre en son temps. Co-fondateur de la faculté théologique de Tübingen, en 1817, ainsi que de sa revue, la plus ancienne des revues de théologie paraissant de nos jours, il mérita l’estime des universitaires tant catholiques que protestants, ainsi que celle des autorités, et passa très près de l’épiscopat.

Rubrique(s) : Lectures critiques

La Colombe et les tranchées par Henri Peter

A l’aide d’archives inédites et passionnantes, l’auteur retrace de manière complète les rebondissements spectaculaires de ce feuilleton diplomatique dont les peuples épuisés furent l’enjeu, ne l’oublions pas. Pour leur malheur, les efforts du pape se soldèrent finalement par un échec à court terme. Ils permirent quand même un rapprochement de la papauté avec toutes les puissances en guerre, excepté l’Italie, et de replacer durablement le Saint-Siège sur la scène internationale, dans un rôle de médiateur qui ne lui est plus guère contesté aujourd’hui.

Rubrique(s) : Lectures critiques

La raison démocratique dans les limites du religieux par La Rédaction

A propos du livre de Jean-Michel Heimonet, La raison démocratique dans les limites du religieux. Terreur intellectuelle à l’âge postmoderne, Editions Cécile Defaut, Nantes, 2007, 15 €.

Rubrique(s) : Lectures critiques, Revue électronique