Rubriques

Numéro  80 (Eté 2003)  :  sommaire

 

Archives

Index auteurs

Liste des thèmes

Sommaire par dates

Recherche avancée

 

accueil sommaires Numéro 80


Après le marché universel   Bernard Dumont

La fuite en avant en direction du marché global est donnée comme une fatalité, mais elle débouchera sur une impasse. S'il faut attendre de cette aventure un certain nombre de séquelles lourdes, il est important de réfléchir aux moyens d'en limiter l'ampleur et à ceux de remettre en place une économie ordonnée, ce qui exige avant tout de retrouver les principes de l'ordre.


Dossier : La société injuste    Carlo Gambescia

Le marché élargi au monde entier accentue démesurément les désordres de la course effrénée aux biens inutiles, que les uns aspirent à acquérir et renouveler sans cesse, alors que les autres voient s'éroder leurs moyens de survie.


Objections à propos de la Troisième voie chez Wilhelm Röpke   Carlo Gambescia & Jerónimo Molina Cano

« La pensée de Röpke, malgré sa qualité et sa clarté, reste victime d’une grave contradiction. Si on considère, comme l’affirme Röpke, que le principe de la concurrence parfaite n’est susceptible de fonctionner que si l’Etat parvient à écarter tout pouvoir monopolistique en économie, comment sera-t-il possible d’atteindre ce but en misant sur un Etat minimal et sur les seules autonomies locales, comme le prescrit Röpke ? Autrement dit, les grands monopoles économiques ne peuvent être combattus ou tenus en respect que par un pouvoir central fort ». Echanges.


L'insaisissable marché    Michèle Favreau

Adam Smith fut un économiste, mais surtout un philosophe dont la théodicée doit être connue pour comprendre sa croyance dans les vertus du marché.


Église ou technostructure ?    Jean-Paul Maisonneuve

L'osmose entre l'Eglise contemporaine et le monde démocratique environnant finit par rapprocher les institutions et les mœurs ecclésiales d'une technostructure froide et impersonnelle.


L'Église, l'art d'avant-garde et la politique culturelle de l'épiscopat français    Christine Sourgins

La Conférence des évêques de France a légitimé une intrusion de l'art dit contemporain dans la sphère ecclésiale, dont la parution du livre L'Eglise et l'Art d'avant-garde représente une étape marquante et, en vérité, scandaleuse.


Excursus : À la recherche d'une explication  

Discussion entre A. de Kerros, J.-P. Maisonneuve, B. Marchadier, L.-M. Pocquet du Haut-Jussé, Chr. Réveillard, Chr. Sourgins et B. Dumont : comment expliquer l'évolution qui a permis d'arriver à la « provocation » organisée sous le patronage du comité Art, Cultures et Foi ?


Un musée diocésain en Allemagne pour « l'art autonome »    Paul Ludwig Weinacht

Le nouveau musée diocésain de Würzburg exprime la confusion qui règne dans les esprits à l'intérieur même de la hiérarchie épiscopale à propos des rapports entre culture chrétienne et nihilisme postmoderne.


Une guerre américaine    Éric Werner

Si la guerre en Irak s'inscrit dans la tradition des interventions américaines, il n'en va pas de même du discours qui est venu tenter de la justifier, rompant avec les grands principes et laissant paraître un cynisme jusqu'ici masqué.


De l'État-nation à l'État mondial ?    Miguel Ayuso

Une grande distance sépare l'aspiration chrétienne à l'unité spirituelle du monde dans le respect des diverses familles nationales, et les tentatives d'hégémonie planétaire du moment.


L'Algérie au juste    Jean Sarocchi

Dès qu'on sort un tant soit peu de la caverne de la Doxa et de ses fausses clartés sectaires, on ne doute plus que le propos du dernier Camus sur l'Algérie, dans ses incertitudes, ses embarras, son douloureux entre oui et non, si contrastant avec la diagnose péremptoire de Ricœur, ne brûle au plus près de ce « soleil enfoui », comme il disait, qui est le foyer de la parole juste.


Colloques : « Des curés aux entrepreneurs. La Vendée au XXe siècle.»   Bernard Dumont

C’est sous cet intitulé que le Centre vendéen de recherches historiques(CVRH) a organisé un nouveau colloque, du 24 au 26 avril dernier, à LaRoche-sur-Yon, à l’initiative de son directeur, l’historien Alain Gérard. Deux traits ont caractérisé cette rencontre : ouvert à tous, il a réuni plus de cent cinquante participants aussi assidus que sensibilisés à l’histoire de leur région, autour d’un éventail d’intervenants assez divers — universitaires, militants politiques, religieux, chefs d’entreprise...


Lectures théologiques : La vieillesse d'un Concile    Claude Barthe

S’il est un thème ressassé, c’est bien celui de la fameuse et introuvable « bonne interprétation de Vatican II » (celle de droite ? de gauche ? du magistère ? des communautés de base ?).Cette multiplicité des lectures possibles, chacun se réclamant de la « bonne », la sienne, prouverait, s’il en était besoin, le caractère composite des textes élaborés par cette assemblée, compromis nécessaire entre un enseignement ecclésiastique traditionnel et des « intuitions » de novation, l’un estompant les autres et réciproquement...


Martin Mosebach et la liturgie informe    Stéphen de Petiville & Martin Mosebach

On pourrait proposer de traduire ce titre volontairement provocateur du dernier livre de l’écrivain allemand Martin Mosebach, appliqué à la réforme liturgique issue de Vatican II, par « L’hérésie de l’informe ». Il s’y trouve réunis un certain nombre de textes parus dans différents journaux et revues allemands traitant de la question liturgique, complétés d’un extrait de l’un des romans de l’auteur, Einelange Nacht... Présentation et extraits traduits du livre récemment paru de Martin Mosebach, « Haeresie der Formlosigkeit ».


Bibliographies (voir plus)...   


Lectures (voir plus)...   

retourner à la liste des numéros

 

Retour accueil site archive - Copyright © catholica 2010