Rubriques

Numéro  69 (Automne 2000)  :  sommaire

 

Archives

Index auteurs

Liste des thèmes

Sommaire par dates

Recherche avancée

 

accueil sommaires Numéro 69


L'Église et le temporel   Bernard DUMONT

La période " antimoderne " de l'histoire de l'Eglise a contribué, en raison de ses choix pratiques, à la privatisation de la religion qu'elle voulait éviter. Loin de tirer la leçon, Vatican II a entériné le fait. Mais la crise de l'utopie moderne s'achèvera un jour en laissant un grand vide derrière elle. Mieux vaudrait s'y préparer en retrouvant le sens du temporel.


À propos de la " reconstruction chrétienne de la société "   Miguel AYUSO TORRES

L'homme est relié à Dieu aussi bien individuellement que socialement. C'est bien ici que se trouve la différence entre la philosophie chrétienne et l'indifférentisme de tous les libéralismes catholiques. Que répondre à l'objection suivante selon laquelle la chrétienté n'aurait été qu'une sorte de parenthèse quasi miraculeuse ? Devrait-on penser que le pluralisme dans lequel nous sommes installés — parfois, nous semble-t-il, irrémédiablement — représenterait la situation normale de l'humanité ?


Charles-Ferdinand Ramuz, ou l'enraciné   Francis OLIVIER

L'œuvre de Ramuz offre un antidote à la perte de saveur de la Création, à l'oubli de sa splendeur (et donc à l'ingratitude), à l'emprise qui n'a fait que s'accentuer, depuis un siècle, de l'idéalisme désincarné et de l'esprit d'abstraction. : " Ce n'est pas en fuyant la matière, c'est en s'enfonçant dans ses profondeurs qu'on distingue enfin les approches de la spiritualité. " (Remarques, "Œuvres complètes", édition Rencontre, Lausanne, 1968, p. 277).


Phénomènes naturels ou choix de société ?    Stéphen DE PETIVILLE

Multiforme, la crise de la modernité, loin de correspondre à une fatalité, manifeste les contradictions liées aux orientations collectives du passé.


Entretien : Les résistances institutionnelles   Jean-Claude GUILLEBAUD

On a parié qu'une société pouvait tenir sans interdits et on a tout organisé autour de ce postulat. Aujourd'hui, on commence à prendre conscience des conséquences désastreuses d'un tel choix mais on retarde les nécessaires remises en cause. .


Entretien : La fuite en avant   Dominique MARCILHACY & Jean-Claude CHESNAIS

Touchant directement au bien commun, la démographie révèle comment l'individualisme de classe produit un aveuglement collectif qui conduit à terme à l'autodestruction.


L'État de droit a vécu   Bernard DUMONT

La grande transformation du pouvoir d'Etat s'opère dans la duplicité. Courts extraits introduits par B. Dumont d'un livre italien à paraître, "Il doppio Stato", de Teodoro Klitsche de la Grange, reproduits avec l'aimable autorisation de l'auteur. " La théâtralisation de la vie publique de la plupart des pays occidentaux intervient au moment même où elle est la plus terne que l'on ait jamais connue. Cette théâtralisation s'opère en parfaite symbiose avec les médias, dont la publicité, avec sa maîtrise de la prestidigitation, il est important de s'en souvenir, est le principal ressort. La réapparition de concepts nés sous d'autres auspices, ceux de " société civile ", d'" Etat de droit " et de " droits de l'homme ", relève de cette mise en scène. Ce n'est pas une nouveauté puisque la démocratie représentative est le cadre de prédilection de la démagogie et de l'escamotage politique - ce qui est nouveau, c'est l'ampleur du phénomène, la puissance très grande des moyens d'emprise sur les masses permis par l'avènement de la communication sociale, et le fait que tout cela se produise à un moment où l'utilité de ceux qui détiennent le pouvoir est de brouiller toute espèce de frontière, entre les nations, entre le public et le privé, entre les choix délibérés et la contrainte des faits, en définitive, entre les représentations et la réalité. "


L'État de droit a vécu   Theodoro KLITSCHE DE LA GRANGE

Extraits de l'ouvrage "Il doppio Stato".


La chaste ivresse de l'Esprit, critère du chant liturgique.   Hervé COURAU

La musique a été inventée dans le ciel - si l'homme est musicien, c'est par une révélation de l'Esprit Saint (saint Jean Chrysostome). Un colloque a eu lieu au Liban il y a deux ans, organisé par la C.I.M.S., Association internationale de Musique Sacrée dépendant du Saint-Siège. Le thème était limpide : en quelle mesure les Eglises antiques ont-elles considéré que leur chant était inspiré du Saint-Esprit ? La réponse devrait en effet aider à sortir le débat liturgique de notre temps des ornières où il se débat de façon épuisante et stérile.


Y a-t-il au monde un Principe ?   Florent GABORIAU

Lecture critique de "L'infini dans la paume de la main", de Matthieu Ricard et Trinh Xuan Thuan. La poussée du bouddhisme que l'on observe en France est due, pour une part, au zèle intellectuel de ses adeptes : il faut les en féliciter. Elle nous vaut notamment, avec le récent ouvrage de deux d'entre eux, un échange entre philosophie et science dont l'avantage est d'attirer l'attention sur une question capitale pour tous.


Mondialisation et déshumanisation   Alberto WAGNER DE REYNA

Exclusivité de l'approche économique et généralisation de la statistique constituent les meilleures assises de la " pensée unique ". Ce texte rassemble les principaux extraits d'une communication présentée dans le cadre de l'Université pontificale de Lima (Pérou) en août 1999, par Alberto Wagner de Reyna, philosophe et ancien ambassadeur du Pérou auprès de l'UNESCO. En divers passages et notamment dans sa conclusion, l'auteur fait allusion à la puissance de contestation que représente, face aux prétentions mondialistes, la pauvreté. C'est un thème sur lequel nous nous sommes entretenus avec lui et qui fera l'objet d'une publication dans le prochain numéro de la revue.


Entretien : Irak : les chrétiens face à l'embargo   Sourour AJMAYA

La poursuite indéfinie de l'embargo américain a pour effet de provoquer la disparition progressive de la communauté chrétienne d'Irak. Entretien avec sœur Sourour Ajmaya qui est depuis 1992 religieuse dominicaine en Irak (l'ordre fête ses deux cent cinquante ans de présence dans ce pays). Elle a bien voulu évoquer pour nous les conséquences de l'embargo sur la vie des chrétiens.


Le magistère, zone sismique   Claude BARTHE

De "Humani generis" à "Dominus Jesus". Tout anniversaire d'événement ecclésiastique, c'est l'usage, déclenche colloques, rencontres, célébrations, numéros spéciaux de revues. Le cinquantenaire de l'encyclique Humani generis (12 août 1950) de Pie XII a été recouvert d'un épais silence. Or, douze ans avant Vatican II, Pie XII affirmait dans "Humani generis" que l'Eglise ne peut renoncer à une formulation rigoureuse de son enseignement au profit d'un magistère impressionniste. Dominus Jesus est-il un signe annonciateur d'un retour à la clarté du message ?


Les Églises séparées ne sont pas des " Églises-sœurs "   Ansgar SANTOGROSSI

Avant même la publication de la déclaration Dominus Jesus, cette année 2000, cinquantenaire de l'encyclique Humani generis a été marquée par un autre événement doctrinal. La Congrégation pour la Doctrine de la foi (cardinal Ratzinger) a adressé une Note, à ce jour non publiée, aux présidents des conférences épiscopales, " Sur l'expression d'"Eglises-sœurs" ", formule courante dans l'œcuménisme. D'après cette Note, on doit éviter de qualifier d'" Eglises-sœurs " l'Eglise catholique et l'Eglise orthodoxe. Une partie du personnel dirigeant de l'Eglise aurait-il le désir de ralentir la surchauffe œcuménique ?


Lectures : Laïcité spéculaire   Alexis CAMPO

La Ligue de l'Enseignement et de l'Education permanente vient de promouvoir un ouvrage-programme : Vers un humanisme du IIIe millénaire ("Réflexions pour un humanisme laïque renouvelé", Le cherche midi éditeur, avril 2000, 120 F).


Catholicisme argentin   Raphaël DELAVIGNE

Appartenant à la frange non pas traditionaliste, mais traditionnelle du catholicisme argentin, la fondation Gladius publie une revue et possède une maison d'édition qui portent le même nom. On retrouve les mêmes thèmes dans les deux ouvrages récents d'un collaborateur régulier de Gladius, le P. Alfredo Sáenz, s.j. : "El hombre moderno", "Imagen y palabra. La actualidad y lo permanente" et "El Nuevo Orden Mundial en el pensamiento de Fukuyama".


Bibliographies (voir plus)...   


En écho : Autour du mythe gaullien   Thomas MOLNAR & Jean-Pierre SIRONNEAU

Thomas Molnar et Jean-Pierre Sironneau ont fourni une contribution à la discussion autour de " la fonctionnalité du mythe gaullien ", objet du principal dossier du précédent numéro de la revue. Nous publions ci-après les extraits de leurs observations les plus significatives.

retourner à la liste des numéros

 

Retour accueil site archive - Copyright © catholica 2010