Rubriques

Numéro  56 (Eté 1997)  :  sommaire

 

Archives

Index auteurs

Liste des thèmes

Sommaire par dates

Recherche avancée

 

accueil sommaires Numéro 56


Sur l'état du droit   Gilles MIGNOT

La crise du droit s'accentue dans l'exacte proportion où le relativisme éthique devient la norme de la vie publique. Ce qu'il est convenu d'appeler la " nouvelle laïcité " est désormais admis en évidence, au point que la laïcité première manière, c'est-à-dire l'exclusion de la religion, tend à être regardée comme une parenthèse dans l'histoire des relations entre l'Etat et les religions, tandis que l'application sporadique de l'ancienne version soulève un tollé dans le microcosme juridique.


Paradoxal œcuménisme   Claude BARTHE

Rome a rappelé qu'il était impossible de donner la communion aux divorcés " remariés ". Ceux-ci, en effet, sans être nullement excommuniés, sont dans un état officiel de non-respect de la loi divine. Si la communion était donnée aux divorcés " remariés ", il y aurait mépris public de l'unité du sacrement de mariage, au sein même de l'action la plus sacrée. La " communicatio in sacris ", l'intercommunion, pratiquée avec les chrétiens séparés n'est-elle pas une pratique de soi au moins aussi répréhensible que la communion donnée aux divorcés " remariés " ?


Excursus : Les nouveaux prêtres   Henri-Pierre JEUDY & Philippe BENETON & Bernard DUMONT

Une réunion sur le thème de " la fonction des sciences sociales et la sociocratie " a eu lieu le 26 mai dernier à l'initiative de Catholica-Excursus. Les deux interventions principales de cette rencontre sont reproduites ci-après. Ce sont celles d'Henri-Pierre Jeudy, chercheur au CNRS et de Philippe Bénéton, professeur de science politique à la Faculté de droit de Rennes. Elles sont précédées d'une introduction de Bernard DUMONT, et suivies de quelques extraits des discussions qu'elles ont ouvertes.


Entretien : La fuite en avant   Günter MASCHKE

La modernité constitue le mélange du volontarisme le plus forcené et du fatalisme le plus complet . Avec le parcours qu'il a connu, Günter Maschke fait partie de ceux que l'on appelle outre-Rhin les " Konvertiten ". Engagé très jeune dans le mouvement étudiant d'extrême-gauche, puis déserteur de la Bundeswehr, il vit en exil dans différentes capitales européennes puis, comme réfugié politique, à Cuba où il servira dans l'armée de Castro. C'est en découvrant l'œuvre de Carl Schmitt, alors à l'honneur dans la mouvance de l'Ecole de Francfort, et dont il est devenu aujourd'hui expert incontesté en Allemagne, que Günter Maschke a fait son virage intellectuel. L'intérêt porté à Carl Schmitt l'a en effet amené tout naturellement à découvrir des penseurs comme Donoso Cortés ou Joseph de Maistre avec lesquels Schmitt était entré en contact intellectuel.


Libéralisme et normalité   Hartmuth BECKER

Le libéralisme se présente comme une philosophie de la vie ordinaire qui émousse systématiquement les aspérités des phénomènes réels. Il est paralysé lorsqu'il s'agit de prendre en charge des situations pour lesquelles des décisions nettes s'imposent.


Italie : regards historiques et critiques sur l'antifascisme   Bernard DUMONT

On sait les obstacles que rencontre le travail historique soucieux d'honnêteté quand il aborde de nombreux aspects de la deuxième Guerre mondiale et de ses suites immédiates. Certaines vérités ne sont pas bonnes à dire, surtout si les contrevérités correspondantes fondent d'utiles légendes. Cependant la connaissance et l'interprétation avancent, parfois sous la forme militaire de la progression par vagues. Dans la question du fascisme (le fascisme italien, celui de Mussolini, le " fascisme de l'histoire " et non le fascisme " de la foi ", s'il est permis d'utiliser l'image), il est intéressant de dresser un bilan d'étape. Bref état des discussions concernant, en Italie, l'histoire du fascisme et de l'antifascisme.


Vatican II selon Mgr Veuillot   Jacques BENOIST

Un évêque typique de la période conciliaire, tel qu'il apparaît à travers ses interventions. " Evêque montinien, Mgr Veuillot voulait conduire autoritairement une rénovation modérée ", écrit Luc Perrin dans "Paris à l'heure de Vatican II" (L'Atelier, avril 1997, recensé infra). La " fiche signalétique " sur le Concile tel que le voulut Pierre Veuillot, coadjuteur puis archevêque de Paris à l'époque de Vatican II, vérifie ce propos. Elle a été rédigée pour nous par le P. Jacques Benoist, auteur d'une monumentale publication, " Le Sacré-Coeur de Montmartre de 1870 à nos jours " et d'un certain nombre d'articles pour le dictionnaire " Catholicisme ". Notre thèse est que, si le bouleversement de Vatican II est souvent comparé à une " révolution ", on ne doit jamais oublier qu'il a été voulu et conduit par des modérés, dont les projets doctrinaux et pastoraux nous paraissent rétrospectivement presque ternes. La pérennité même de l'événement conciliaire nous paraît d'ailleurs suspendue au " centrisme " qu'il lui faut absolument maintenir entre involution et " progressisme ".


Ontologie de saint Thomas ?   Florent GABORIAU

Lecture approfondie, témoin d'une époque où le thomisme se dispersa dans la mondanité. Il existe, aujourd'hui comme hier, deux sortes de commentateurs : ceux qui expliquent et ceux qui compliquent. Les premiers s'entendent à clarifier, les seconds à obscurcir. On ne saurait dire a priori de quelle catégorie va relever l'auteur d'une récente étude où l'on ambitionne de nous "L'ontologie de Thomas d'Aquin" (livre du père Dominique Dubarle). L'exposé de notre appréciation, pour fondé qu'il soit, ne souhaite pas anticiper sur l'intérêt que les lecteurs trouveront à cet ouvrage. La présentation publicitaire qui nous en est faite, une fois rappelée loyalement, ne devrait cependant pas exclure la rencontre critique, ici retenue comme susceptible d'apporter un concours plus utile que les encens de principe au progrès réel de la pensée en recherche.


Entretien : L'Irlande, l'Amérique et la culture   Bob QUINN

Ecrivain et cinéaste irlandais, Bob Quinn a participé à un livre collectif dont nous avons précédemment rendu compte, "Désirs d'Irlande" (Actes Sud/AFAA, 1996), dirigé par Catherine de Saint Phalle et Paul Brennan. Bob Quinn est très sensible aux aspects linguistiques de la dissolution de l'identité irlandaise dans le grand moule de la mondialisation.


Commentaires : Etats-Unis : du nouveau chez les conservateurs   Thomas MOLNAR

Portons un bref regard sur la controverse actuelle au sein du néoconservatisme de Washington et New York, controverse éclatée l'année dernière entre First Things, mensuel du P. Richard John Neuhaus, et les milieux dirigeants néoconservateurs, groupés pour la cause autour de Weekly Standard : Norman Podhoretz, Gertrude Himmelfarb, Peter Berger, William Kristol, etc.


Lectures (voir plus)...   


Bibliographies (voir plus)...   


Correspondance : Sali Berisha quand même   Alexandra VIATTEAU

Alexandra Viatteau nous a adressé le texte suivant, relatif à la situation en Albanie.

retourner à la liste des numéros

 

Retour accueil site archive - Copyright © catholica 2010