Rubriques

Numéro  33 (Septembre 1992)  :  sommaire

 

Archives

Index auteurs

Liste des thèmes

Sommaire par dates

Recherche avancée

 

accueil sommaires Numéro 33


L'œcuménisme en révision   Claude BARTHE

Aussi fondamental que soit le contenu de " Lettre aux évêques ", le principal intérêt du document nous paraît être dans le fait que la lettre de la Congrégation pour la Doctrine de la foi ne doit pas être considérée comme une interprétation (au sens d'explicitation d'une donnée implicite) du décret conciliaire sur l'œcuménisme, mais bien comme contenant un apport original.


Le mouvement et ses mirages   Jean BRUN

Progrès, dynamisme, évolution, bond en avant, font partie de ces termes prestigieux qui président au culte voué au mouvement - on les oppose à statisme, immobilisme, stagnation, réaction, considérés comme autant de formes d'une coupable passivité réduisant l'homme à une chose inerte. Même un grand poète comme Baudelaire se voit reprocher d'avoir osé écrire : " Je hais le mouvement qui déplace les lignes ". L'idolâtrie du mouvement est devenue si puissante qu'il est tenu pour pleinement autojustificatif et que se trouve éliminée la question, pourtant capitale, de savoir par quoi ce mouvement est animé et à quoi il conduit. L'essentiel est de marcher…


Entretien : La liberté d'esprit en France   Raoul GIRARDET &A751 Jean-Marie DOMENACH


L'obsédante cité séculière   Bernard DUMONT

La sécularisation menace l'identité chrétienne plus que ne le ferait une persécution ouverte, non seulement parce qu'elle somme tout membre du corps social d'adhérer à des valeurs communes qui ne sont pas celles du christianisme, mais plus encore parce qu'elle l'incite fortement, à l'inverse des Béatitudes, à adopter un mode de vie caractérisé par un hédonisme effréné, et par dessus tout borné à un horizon strictement temporel. Cette situation fait l'objet des observations attentives des sociologues - elle suscite d'autre part des réactions diverses dans le monde chrétien.


La perle précieuse et le nihilisme banal   Robert SPAEMANN

Ce qui apparaît aujourd'hui à de nombreux hommes comme un attachement borné de l'Eglise à des modèles de comportement traditionnels doit être examiné sous un nouveau jour, à savoir comme la résistance contre ce que Lewis a appelé l'abolition de l'homme. La civilisation scientiste avec sa tendance au spiritualisme et au matérialisme, à la décomposition de la nature humaine, représente cette tendance même à l'abolition de l'homme. Si l'Europe ne retrouve pas à nouveau la perle rare autour de laquelle elle s'est constituée, elle deviendra le lieu à partir duquel se propagera sur toute la terre l'abolition de l'homme.


Recomposition   Jorge VALLS

Combien de fois en assistant au déploiement de la publicité concernant l'histoire des Etats-Unis, de leur fanfare idéologique, de leurs slogans, aux exaltations de Camel et de Coca-cola, à tout ce paraître exportable, j'ai eu le sentiment amer et douloureux, presque maladif, de mon infériorité.


La pédagogie démocratique de John Dewey   Thomas MOLNAR

L'objectif numéro un est de mener à bien l'américanisation à l'école, voire au collège et à l'université, afin qu'elle signifie, en y contribuant, l'épanouissement de la personne.


Post-scriptum : Notes à propos d'une croisade   Thomas MOLNAR

Depuis plus de trois ans, de nombreux groupes américains s'organisent pour venir en aide aux pays d'Europe de l'Est. Ce sont de véritables commandos américains qui les sillonnent aujourd'hui en tant que professeurs, conseillers, chefs d'orchestres de séminaires, chargés de cours d'économie, de démocratie ou de religion.


Commentaires : La liberté religieuse vue par le cardinal Lustiger    Claude BARTHE

La liberté religieuse vue par le cardinal Lustiger et la messe pro adulteris.


La messe pro adulteris   Claude BARTHE


Lectures (voir plus)...   


Bibliographies (voir plus)...   

retourner à la liste des numéros

 

Retour accueil site archive - Copyright © catholica 2010