Rubriques

Numéro  28 (Novembre 1991)  :  sommaire

 

Archives

Index auteurs

Liste des thèmes

Sommaire par dates

Recherche avancée

 

accueil sommaires Numéro 28


Le moment de la vérité   Bernard DUMONT

Il est patent que le système communiste s'est proprement affaissé, s'avérant incapable de mener à bien ce qui constituait sa raison d'être initiale. S'appuyant sur l'exploitation rationnelle du ressentiment né des injustices, il s'était présenté comme la mise en œuvre scientifique de la libération de l'humanité. Comment les chrétiens sont-ils armés pour affronter ces nouveaux enjeux ? De quels atouts disposent-ils, et quels handicaps peuvent les freiner ? Questions à la fois redoutables lorsqu'on entrevoit leur contexte historique ancien ou plus récent, mais questions tellement urgentes à poser qu'elles laissent pressentir la survenue prochaine de quelque moment de la vérité.


Dossier - Le respect de la vie humaine : Par-delà le bien et le mal   Claude BARTHE

Avec la proposition de résolution du professeur Léon Schwartzenberg est posé le principe de l'euthanasie. Ce principe est introduit sur un glissement de langage, qui permet de passer de la mise en valeur de la mission médicale de lutte contre la douleur, au nom de la dignité de l'homme, à l'interruption d'une existence " qui a perdu toute dignité ".


A propos de la " valeur intrinsèque de la vie humaine "   John FINNIS

Des Américains progressistes — " libéraux ", selon leurs propres termes — ont récemment proclamé la " valeur intrinsèque de la vie humaine ". Seulement ils ont conféré à ces mots un sens nouveau : " Une fois qu'une vie humaine a commencé, il est terriblement important qu'elle réussisse ". L'expression est de Ronald Dworkin, un professeur éminent de Jurisprudence à Oxford et à New York, dont on dit qu'un président démocrate pourrait le nommer à la Cour suprême des Etats-Unis. Sur de telles lèvres, ces mots ont pour fonction de signifier qu'il existe des vies humaines qui ne réussissent pas, ou qui paraissent ne pas aller " suffisamment bien " pour être vécues.


Invité : Le défi de l'éthique face aux biotechnologies   J.-J. WUNENBURGER

Prendre soin de la vie était l'impératif premier d'une médecine immémoriale conçue comme art sacré. Se contente-t-on encore de cette finalité à une époque où les interventions techniques sur le vivant qu'est l'homme sont en fait de plus en plus souvent précédées par des expérimentations audacieuses sur l'animal, encadrées par des technologies sophistiquées et coûteuses, et entraînées parfois dans une course à l'exploit, sans commune mesure avec la valeur de la vie ? Dans ce nouveau cadre, l'homme est-il bien encore traité en véritable sujet ou n'est-il pas souvent réduit au rang d'objet maniable à volonté ?


Document : Un piège institutionnel   Robert SPAEMANN

La loi Veil, qui codifie l'avortement en France, prévoit une consultation préalable de la femme voulant avorter auprès d'un organisme agréé. Parmi les organismes de cette catégorie, le CLER (Comité de Liaison des Equipes de Recherche) bénéficie de la couverture officieuse de l'épiscopat français, et figure d'ailleurs dans la nébuleuse des instances recensées par l'Annuaire catholique de France. La participation de tels organismes à une procédure légale de mise à mort constitue un cas typique de coopération à une structure de péché, quoi qu'il en soit des intentions plus ou moins louables qui la justifient aux yeux de ses initiateurs. Une situation du même genre existe en Allemagne, qui a récemment fait l'objet d'une dénonciation de la part du Pr. Robert Spaemann. Les discussions sur ce sujet ont été, comme on s'en souvient, relancées par l'unification des deux Allemagne, l'ancienne RDA étant encore plus laxiste en la matière que la RFA.


Centesimus annus, le spirituel et le temporel   Thomas MOLNAR

Imaginons qu'au lieu de le mener à l'exécution, les geôliers de saint Paul l'aient conduit chez Néron lui-même, entouré d'Agrippine, de Poppée, mais en l'absence de Sénèque, tombé en disgrâce. L'Apôtre aurait eu à peu près la même chance d'être compris dans la Domus Aurea que son lointain successeur dans les tables rondes télévisées en 1991. L'empereur lui aurait dit de ne pas déranger sa politique impériale, les experts du moment enjoignent à Jean-Paul II de se tenir à l'écart de leur spécialité, l'économie. En deux millénaires on n'a au fond rien appris — et rien oublié. Il n'est pas inutile, dans ces conditions, d'élucider l'arrière-plan philosophique dans laquelle Centesimus annus a vu le jour et doit faire face à ses critiques.


La politique entre ciel et terre   Dario COMPOSTA (s.d.b.)

Le terme politique a aujourd'hui une compréhension assez large, comme on le voit avec les néologismes auxquels il a donné naissance, tels politologie, métapolitique, et tous les adjectifs correspondants. Il est généralement admis qu'il y a en ce domaine trois niveaux de considération : philosophique, scientifique et pratique. Nous obtenons en conséquence trois vocables techniques correspondants : politologie, politique et art politique.


L'homme ibéro-américain   Jorge VALLS

Notre ami Jorge Valls nous a expédié son manuscrit depuis la capitale du Venezuela, où il se trouvait en compagnie d'autres Cubains exilés pour réfléchir aux conséquences de l'effondrement, désormais proche, du régime de Fidel Castro.


Commentaires - L'américanologie - : La Wasp ou la bonne conscience   Hugues DUCHAMP


La colonisation douce   Michel BRESSON


Le grand marché politique américain   Stéphen DE PETIVILLE


Le principe de Las Vegas   Marc FUMAROLI


Commentaires : Antigone au meeting   Alexis CAMPO

A la fin du mois d'août au " meeting " culturel organise un à Rimini par le mouvement italien Comunione e Liberazione, l'archevêque de Bologne, le cardinal Biffi, a voulu frapper les esprits en brossant le tableau de l'Antéchrist : " le christianisme réduit à une pure action humanitaire dans les divers domaines de l'assistance, de la solidarité, du philanthropisme, de la culture - le message évangélique identifié au dialogue entre les peuples et les religions - la recherche du bien-être et du progrès, l'exhortation à respecter la nature - l'Eglise du Dieu vivant, colonne et fondement de la vérité, changée en organisation de bienfaisance, d'esthétique ou de socialisation : voilà le danger mortel qui se profile aujourd'hui pour la famille de ceux que le Christ a rachetés de son sang ".


Lectures (voir plus)...   


Débats : Allemagne : l'interprétation de Dignitatis Humanae   Claude BARTHE

Est-il légitime que l'Eglise fasse aux législateurs un devoir d'inscrire dans la loi le respect de l'ordre moral objectif ? Comme l'on sait, selon le n. 2 § 1 de la déclaration Dignitatis humanae, la loi civile doit garantir aux citoyens la possibilité d'agir selon leurs convictions de leurs consciences individuelles, fussent-elles erronées (et même volontairement erronées). D'où la difficulté considérable d'interprétation. Or, on peut remarquer que la demande de la nécessaire mise au clair aujourd'hui progresse. A preuve diverses réflexions en ce sens en Allemagne d'intellectuels et théologiens non négligeables.


Variations doctrinales sur la guerre juste   Bernard DUMONT

Depuis le mois de février dernier, L'Osservatore romano et La Civiltà cattolica — le bimensuel des jésuites italiens — ont adopté sur la légitimité de l'intervention américaine des positions pour le moins réservées. C'est dans la suite logique de cette attitude qu'il convient de lire cet éditorial de La Civiltà cattolica, dans lequel quelques-uns voudraient voir les grandes lignes d'un futur abandon officiel de la doctrine traditionnelle de la guerre juste, hypothèse qui paraît pour le moins improbable, compte tenu des carences multiples de l'argumentation développée. Ainsi, d'une part en affirmant que la doctrine chrétienne sur la guerre n'a cessé de varier au cours des siècles, d'autre part que toute réflexion morale sur le sujet est nécessairement vouée à l'échec, l'auteur semble vouloir étendre à ce domaine la " révolution copernicienne " de Vatican II, et mettre la guerre définitivement hors la loi.


Bibliographies (voir plus)...   

retourner à la liste des numéros

 

Retour accueil site archive - Copyright © catholica 2010