Rubriques

Numéro  23 (Décembre 1990)  :  sommaire

 

Archives

Index auteurs

Liste des thèmes

Sommaire par dates

Recherche avancée

 

accueil sommaires Numéro 23


L'étrange miroir polonais   Bernard DUMONT

Tous les effets d'intimidation et de conformisme sont inquiétants. Le pire cependant ne serait-il pas l'autocensure prévenante plutôt que la censure elle-même ?


La vaine recherche d'une légitimité sociale   Bernard DUMONT

La question de l'identité française est directement liée à celle de la laïcité, celle-ci tenant lieu jusqu'à présent de " religion civile " à la République. La célébration, dépourvue de sens, du bicentenaire de 1789 avait laissé l'impression que l'idéologie d'Etat était en train d'émettre son dernier hoquet. L'effervescence entretenue autour de quelques affaires dites racistes ou antiracistes a montré la persistance d'un certain jacobinisme en même temps qu'une revendication de plus en plus affirmée de son contraire, le droit à la différence. Si bien qu'on ne sait plus au juste si la laïcité est plus forte que jamais, ou si elle se disloque dans la confusion.


Entretien : Ce qui est bon pour les émirs du Koweït ne l'est pas pour les chrétiens du Liban...   Jean-Pierre PERONCEL-HUGOZ


A quoi sert le synode des évêques ?   Claude BARTHE

L' évolution du discours doctrinal (enseignement et débat) dans les structures ecclésiastiques, et plus précisément l'érosion de son rôle structurant dans une institution qui vit de la " Parole ", est au centre des réflexions qui vont suivre. Elles se réfèrent spécialement au déroulement de la dernière assemblée du synode des évêques. Dans l'institution ecclésiale le volume du discours s'est démesurément accru, comme si on tentait de compenser quantitativement la perte de son pouvoir effectif de décision.


Bernanos contre la modernité   Thomas MOLNAR

Bernanos était, s'il en fut, le prototype de l'homme antimoderne, lui qui définissait le monde moderne comme une immense conspiration contre l'âme. En définitive nous comprenons aussi bien son prophétisme que la raison de l'hostilité à laquelle il s'est heurté : sa critique sans pitié des Tartuffes de la modernité, de ceux qui ne jurent que par les mouvements.


L'imprégnation médiatique   Jacques DUPAQUIER

Nous vivons dans une société qui n'arrive plus à satisfaire l'ensemble des besoins qu'elle a créés. De cette situation la publicité n'est pas la moindre responsable : c'est une machine à éveiller les appétits et à donner l'illusion de la facilité. C'est un appareil à fabriquer des rêves irréalisables et donc à frustrer la masse des gens. Elle les met en route, et voilà qu'ils se lancent dans une course éperdue à l'argent et aux biens matériels. Elle encourage ainsi la montée d'un matérialisme sordide.


Socrate et les malheurs de la pensée faible   Stanislaw GRYGIEL

Socrate était un homme de qualité - il aimait les choses inutiles, lointaines, celles que les masses et les politiques méprisent. Il donnait en revanche bien peu d'importance aux objets dont les gens font dépendre leur destin. C'est pour cela qu'il était libre comme bien peu.


Entretien : Une idéologie chasse l'autre   Stéphen DE PETIVILLE & Pierre ROSANVALLON

Petite notice sur Adam Smith, suivie d'un entretien avec Pierre Rosanvallon


Répudier l'artifice de l'économie actuelle   Jorge VALLS

Ce n'est certainement pas un économiste, mais plutôt un homme qui aura le courage de réfléchir qui parviendra à résoudre, et d'abord à formuler le problème le plus grave de l'économie de notre fin de siècle.


Commentaires : La contre-encyclique du P. Valadier   Claude BARTHE

P. Valadier, Aux débuts de la vie — Des catholiques prennent position (La Découverte, octobre 1990)


Le chercheur et sa conscience   Bernard DUMONT


Je ne puis faire autrement   Richard J. NEUHAUS

L'auteur de "The Catholic moment" a annoncé qu'il avait abandonné le luthéranisme et qu'il avait été reçu dans l'Eglise. Son souhait serait même d'y recevoir le sacerdoce. Nous donnons ci-dessous la traduction de plusieurs extraits de la lettre qu'il a envoyée au clergé et à ses amis luthériens pour expliquer sa décision.


Un colloque parisien   Bernard DUMONT

Les 30 novembre et 1er décembre, un colloque sur " Jean-Paul II et la société politique " a été organisé à Paris par l'Institut européen des relations Eglise-Etat.


Lectures (voir plus)...   


Bibliographies (voir plus)...   

retourner à la liste des numéros

 

Retour accueil site archive - Copyright © catholica 2010