Rubriques

Numéro  22 (Novembre 1990)  :  sommaire

 

Archives

Index auteurs

Liste des thèmes

Sommaire par dates

Recherche avancée

 

accueil sommaires Numéro 22


La doctrine d'Humanae vitae est-elle irréformable ?   Claude BARTHE

Le 7 décembre 1990 on célébrera le vingt-cinquième anniversaire de la clôture du deuxième concile du Vatican. On assure que sera bientôt publiée une encyclique (ou une lettre apostolique) sur les questions morales : elle interviendra un quart de siècle après la fin de l'assemblée conciliaire. Compte tenu de l'importance qu'a eue dans le bouleversement de la civilisation contemporaine — spécialement dans l'explosion des valeurs traditionnelles et la libéralisation des mœurs — la diffusion des moyens artificiels de contraception, ce sujet est devenu symbolique de l'ouverture de l'Eglise sur le monde moderne.En toute hypothèse, il faut remarquer que le point discuté de Dignitatis humanae touche de très près au rappel de la doctrine morale.


A propos de la crise de l'autorité   Bernard DUMONT

Réflexions théoriques sur les question de l'autorité à partir d'un essai intitulé "La société dépolitisée", de Nicolas Tenzer.


Entretien : Le retour de Pélage   Léo MOULIN

Le sociologue et historien belge Léo Moulin est un homme véritablement étonnant. Issu d'une tradition violemment anticléricale, il est professeur émérite de l'Université catholique de Louvain et des Facultés Notre-Dame de Namur. Agnostique, il est un des meilleurs soutiens de la nouvelle évangélisation. Il voudrait voir enfin les catholiques réagir contre le " masochisme irrationnel " qui s'est emparé d'eux. Sous la signature du cardinal Danneels, qui ne faisait d'ailleurs aucun mystère de ses sources, on trouvait son inspiration dans un rapport présenté en 1985 à l'assemblée des évêques européens : " Evangéliser l'Europe "sécularisée" ". Parmi ses ouvrages : "La vie quotidienne des religieux au moyen âge" (Hachette, 1978), "La gauche, la droite et le péché originel" (Méridiens, 1984). Au début de 1991 paraîtra, chez Albin-Michel, "Etudiants et maîtres à l'université au moyen âge".


Remarques en marge d'une polémique   Thomas MOLNAR

Au sujet d'une polémique qui a opposé, dans le journal Libération (28 mars et 29 mai 1990), Alain Besançon et le Polonais Adam Michnik à propos de l'évolution du régime Jaruzelski et des positions adoptées par Solidarité. La thèse de Besançon étant que le communisme reste puissant et qu'il a su piéger ses opposants. Michnik n'accepte pas cette interprétation qu'il juge anachronique.


Bonnes feuilles : L'Europe entre parenthèses   Thomas MOLNAR

Thomas Molnar fait paraître aux éditions de la Table Ronde un ouvrage de réflexion qu'il intitule " L'Europe entre parenthèses ". Le titre traduit la prodigieuse abdication de l'esprit réalisée sous nos yeux par la mise en place de cette superstructure techniciste. Le plus terrible est qu'on sait d'avance que la tentative se soldera par un échec, résultat inéluctable de toute utopie ignorante de la hiérarchie des biens. En attendant il faudra subir les diktats des eurotechnocrates, bien qu'il y ait lieu de supposer que tout ne se passera pas sans quelques anicroches dues aux antagonismes d'intérêts et à la perturbation inattendue venue de l'Est.Les extraits sont publiés grâce à la bienveillance de l'éditeur.


Invité : Contre la technolâtrie   Francisco Javier MULLER

Les Cubains de Floride attendent avec anxiété la libération de leur patrie. Ils sont pauvres et savent qu'ils le resteront, si du moins ils vivent dans cette perspective. Autour d'eux règnent l'opulence et la satisfaction généralement arrogante de la réussite matérielle. L'auteur de cet article, Francisco Javier Müller, est l'un d'entre eux. Né à La Havane en 1939, réfugié aux Etats-Unis depuis 1962, il poursuit aujourd'hui une triple activité de chercheur en biologie à l'Université de Miami, de compositeur et de philosophe thomiste. Il collabore à la nouvelle revue Raíz qui tente, depuis Miami, de poser les jalons d'une reconstruction intellectuelle dans un pays qui sera tôt ou tard débarrassé du castrisme. Cet écho venu d'ailleurs est en même temps très proche du fait de la cohérence des lieux communs de la société industrielle et de l'homogénéité mondiale qui s'en inspire. Il pourrait éclairer ceux des catholiques qui sont tentés de confondre l'ivresse technologique et l'appropriation du monde à Jésus-Christ


Vie de l'Eglise : Le colloque de Concilium   Claude BARTHE

Pour célébrer le vingt-cinquième anniversaire de la création de la revue Concilium, un colloque international s'est tenu à Louvain, du 9 au 13 septembre, réunissant cinq cents participants, au premier rang desquels Hans Küng, Edward Schillebeeckx, Johann-Baptist Metz, Dietmar Mieth, Leonardo Boff, Jon Sobrino, Severino Dianich, Claude Geffré, Paul Valadier, René Simon, Jean-Pierre Jossua. Gustavo Gutiérrez avait préféré rester au Pérou " en raison de son engagement pour les pauvres ".


Un discours-programme   Claude BARTHE

Rimini, 1er septembre 1990, 17 heures. Le Meeting de Comunione e Liberazione va s'achever, après avoir, comme chaque été, mobilisé l'attention de l'Italie tout entière. Le cardinal Ratzinger s'apprête à clore par un discours la manifestation dans le grand auditorium en présence de quelques vingt mille spectateurs. Ses propos lèvent un coin du voile sur les réflexions qui se déroulent in vertice, en ce temps-charnière, où toutes les utopies, y compris ecclésiastiques, sont à bout de souffle, où tout se décompose et se recompose.


Morale : Histoire de la nouvelle morale   Dario COMPOSTA (s.d.b.)

L’histoire de la nouvelle morale couvre trois périodes : l’une d’incubation, qui va de 1950 environ à la fin de 1968 - une seconde période, d’urgence improvisée et de développement, de 1968 à 1978 - une troisième période, celle que nous connaissons aujourd’hui, caractérisée par les oppositions et les conflits avec le magistère pontifical.


Idéologies alternatives : La prétention eugénique   Alain DROUARD

Chercheur au CNRS, historien de formation, Alain Drouard travaille en ce moment sur les origines des théories eugéniques en France. Il est notamment l'auteur d'une thèse sur Alexis Carrel, l'un des premiers à avoir systématisé la jonction entre les sciences sociales et la biologie. On ne manquera pas de faire le lien avec les commentaires de Christiane Sinding dans "La fabrique du corps humain" et plus récemment "Une utopie médicale" (Actes Sud – INSERM, respectivement 1987 et 1989).


Lectures (voir plus)...   


Bibliographies (voir plus)...   

retourner à la liste des numéros

 

Retour accueil site archive - Copyright © catholica 2010