Rubriques

Numéro  18 (Février 1990)  :  sommaire

 

Archives

Index auteurs

Liste des thèmes

Sommaire par dates

Recherche avancée

 

accueil sommaires Numéro 18


La grogne des conservateurs   Claude BARTHE

On a peut-être affirmé trop vite que la religion après avoir largement contribué à véhiculer la remise en cause du système communiste, allait faire les frais du passage au modèle occidental. A-t-on assez mesuré que la faillite du marxisme entraînait inévitablement une fêlure dans toute l'idéologie laïque ? Si les dissidents des dernières décennies sont pour quelque chose dans ce qui s'opère à l'Est, une certaine articulation du politique au religieux ne pourra pas être écartée de la nouvelle donne. Le thème d'une " nouvelle évangélisation " de l'Europe, pour servir à une redéfinition de l'attitude du chrétien dans le monde, peut donc trouver des échos inattendus. Mais, comme on le sait, l'ouverture au monde est devenue dans l'Eglise un ordre des choses qui a sa garde vigilante, ceux qu'on pourrait appeler les " conservateurs " de " l'esprit " du Concile. L'invitation à mettre en œuvre une " nouvelle évangélisation " de l'Europe les irrite souverainement.


La jonction incertaine   Bernard DUMONT

Réflexions suscitées par la lecture des écrits politiques de Václav Havel. Au cours des années passées, la notion de société civile a connu en France une nouvelle fortune, éphémère cependant comme semblent l'indiquer différents signes. La raison en est peut-être que pour opposer légitimement l'idée d'une société civile, en tant qu'entité autonome, à celle d'un Etat dont on attend le dépérissement, il faudrait encore que cette société ait une réalité effective, qu'elle soit une communauté vivante, ce qui cadre mal avec l'éclatement des structures collectives, la déliquescence des solidarités, une massification toujours plus accentuée. Non seulement personne n'entrevoit pour le moment, en France et dans les autres pays occidentaux, une quelconque renaissance de la conscience collective, mais de nouvelles locutions viennent encore confirmer et préciser la nature de ces phénomènes de désagrégation.


Entretien : La science et la conscience   Père Michel SCHOOYANS

Selon le principe de Gabor, tout ce qui est techniquement faisable peut et doit être fait. Mais peut-on penser que la peur du " meilleur des mondes " — l'emballement des biotechnologies — puisse inciter à sa remise en question ? Suivi d'extraits du communiqué des autorités académiques de l'UCL à propos des questions éthiques


Les ADAP, terrain de manœuvre contre le sacerdoce   Claude BARTHE

Sur la remise en cause de la doctrine du sacerdoce.


Bonnes feuilles : La Nation   Bernard CHANTEBOUT

Rapport présenté par Bernard Chantebout, professeur de droit public à l'Université de Paris V, dans le cadre du Colloque international "La Commune, l'Etat et le Droit " (Tours, 9-10 novembre 1989). Les actes de ce Colloque paraîtront à la L.G.D.J. dans la collection " Décentralisation et développement " sous le titre Commune, Etat et Droit.


Invité : L'unique vraie révolution   Jorge VALLS

Le défi de la foi est la Révolution. Et la Révolution est le choix de la mort comme affirmation de l'existence. Historiquement, l'Eglise — l'unique dépositaire du Christ, vrai Dieu et vrai homme, de son évangile et du sacrement de sa chair et de son sang livré pour nous — est un corps sans cesse en lutte. Contre qui ? Contre l'adversaire aliénateur de l'homme.


Qu'est-ce qu'un païen ?   Thomas MOLNAR

Le véritable sens du paganisme aujourd'hui, c'est le panthéisme, qui subordonne Dieu à l'homme. La difficulté ici est que le panthéisme se rencontre partout, et que, aussitôt que le monothéisme se relâche, les manières païennes de penser reviennent séduire les esprits et la sensibilité des gens


L'échec dans le théâtre contemporain   John NAVONE

Une description de l'échec humain, sous tous ses aspects et avec toutes ses variantes, se trouve exprimée de manière particulièrement saisissante dans la littérature contemporaine, et tout spécialement dans le théâtre. John Navone est professeur de spiritualité à l'Université grégorienne. Ce texte reprend largement le chapitre 2 de Teologia del fallimento, (" Théologie de l'échec "), Editrice PUG, Rome, 1988.


Commentaires : Les Quatre Articles des dominicains   Claude BARTHE

La province dominicaine de Lyon est parmi les plus remuantes de l'Ordre : on se souvient que le P. Jean-Pierre Lintanf, prieur provincial, n'avait pas hésité à attaquer publiquement ce qu'il appelle le " centralisme autoritaire " du Vatican et, bien entendu, son enseignement moral.


Chronique du machiavélisme ordinaire   Stéphen DE PETIVILLE

Réaction sur la multiplications des déclarations après la chute de Ceaucescu.


Lectures : Communion et Libération   Bernard DUMONT


Saint Bernard : vraie et fausse réforme dans l'Eglise   Claude BARTHE


Les romanciers catholiques   Claude BARTHE


Bibliographies (voir plus)...   

retourner à la liste des numéros

 

Retour accueil site archive - Copyright © catholica 2010