Rubriques

Numéro  12 (Février 1989)  :  sommaire

 

Archives

Index auteurs

Liste des thèmes

Sommaire par dates

Recherche avancée

 

accueil sommaires Numéro 12


Une ouverture à surveiller   Bernard DUMONT


L'impossible éthique commune   Bernard DUMONT

Dans une société institutionnellement pluraliste, la recherche d'une éthique consensuelle tient de la quadrature du cercle.


Entretien : Le linceul d'une tradition : entretien avec Jacques Julliard à propos de la banalisation de la politique française   Stéphen DE PETIVILLE & Bernard DUMONT & Jacques JULLIARD

Régis Debray vient de publier "Que vive la République", un pamphlet très décousu qui est sans doute à l'image du désarroi qui l'habite. Y apparaît une véritable question : la République, c'est-à-dire le régime issu de la Révolution française, est-elle un régime politique particulier, ou bien plus que cela, une véritable conception générale du monde ? Jacques Julliard, l'un des trois auteurs du livre, a bien voulu nous éclairer sur ces interrogations vitales.


Les fondements du dialogue avec les religions non chrétiennes : pour une clarification   Claude BARTHE

Introduisant le congrès de missiologie qui se tenait à l'Université urbanienne, à Rome, en octobre dernier, sur le thème " le salut aujourd'hui ", le cardinal Jozef Tomko, préfet de la Congrégation pour l'Evangélisation des peuples, a consacré une bonne partie de son discours à l'exposé des thèses du P. Paul F. Knitter, en face desquelles il lui paraissait urgent de réaffirmer la nécessité de la mission. En effet, Paul F. Knitter, missionnaire du Verbe divin, professeur de théologie à la Xavier University de Cincinnati, aux Etats-Unis, enseigne et répand une doctrine qui remet purement et simplement en cause la mission de l'Eglise. Mais il n'est pas le seul. Le domaine de la théologie des religions est actuellement un de ceux où les doctrines hétérodoxes s'expriment le plus.


Invité : Ils disent n'importe quoi ! ou " méfiez-vous du vide ! "   Alexandre ZINOVIEV


La désacralisation du pouvoir   Thomas MOLNAR

L'interprétation kantienne a été reprise de nos jours par un philosophe du droit, Hans Kelsen, qui affirme que nous ne connaissons pas le monde réel mais seulement les phénomènes. Les lois ne sont alors qu'une inférence des normes légales. Les deux domaines se tiennent dans la raison normative et sont de simples conventions - mais les conventions sont des sources fiables du droit, puisque, par définition, la raison ne va jamais au-delà d'elles. C'est sur ce fondement arbitraire que repose le discours politique contemporain.


La fronde de la théologie   Claude BARTHE & Stéphen DE PETIVILLE

Un article du moraliste Bernhard Häring dans la revue Il Regno, une conférence sur l'éthique de Paul Valadier au cours d'un colloque organisé par l'Institut catholique de Paris, une déclaration de cent soixante-trois professeurs d'universités publiée à Cologne : les prises de positions très critiques des théologiens de gauche se succèdent, ces derniers temps, à un rythme accéléré. La situation a des caractéristiques particulièrement inquiétantes.. Entre le traditionalisme, au sens très large, qui campe sur l'avant-Concile, et le progressisme qui fait savoir qu'il ne bougera pas d'un pouce des acquis du Concile, la situation des autorités, dépourvues de tout réel moyen de coercition, est on ne peut plus difficile.

retourner à la liste des numéros

 

Retour accueil site archive - Copyright © catholica 2010