Revue de réflexion politique et religieuse.

Archives classées par auteurs

Cézanne chrétien : le début d’une incompréhension par Christine Sourgins

Sur diverses déformations persistantes de la réalité de l’art et des artistes, à partir d’aspects mal connus de la vie du peintre de la Montagne Sainte-Victoire.

Rubrique(s) : Numéro 131

Commentaires : Le renoncement du Louvre par Christine Sourgins

Il est temps que le devoir d’histoire vienne apaiser et corriger le devoir de mémoire car la mémoire est passionnelle, partielle et partiale.

Rubrique(s) : Revue électronique, Articles

Lecture : La Beauté fait-elle encore signe ? par Christine Sourgins

A propos du livre de Paul Valadier, La Beauté fait signe. Arts. Morale. Religion, Cerf, 2012, 232 p. , 18 €.

Rubrique(s) : Numéro 121

Boltanski au Grand Palais : triomphe de la Vanité par Christine Sourgins

Analyse critique de l’exposition qui a eu lieu du 13 janvier au 21 février 2010, consacrée à Christian Boltanski, artiste de la mémoire de réputation internationale  qui s‘est vu confier, à lui tout seul, les 13 500 m2 du Grand Palais. D’autres analyses, complémentaires, du même auteur, peuvent être retrouvées sur son site (blog).

Rubrique(s) : Numéro 107

FIAC 09 : les recettes de l’Art contemporain par Christine Sourgins

Mis à mal à New York par la crise, l’Art dit contemporain (l’AC, cet art, conceptuel et transgresseur, issu des idées de Duchamp, un « non-art » pour certains) se porte bien mieux à Paris. Grâce à l’Etat qui, depuis trente ans, à coup de subventions, en a fait un art officiel sous perfusion, soigné […]

Rubrique(s) : Revue électronique, Articles

L’Église au miroir de l’Art contemporain par Christine Sourgins

Réflexions autour de l’exposition Parmiggiani au Collège des Bernardins (Paris). Cette exposition porte un coup fatal à l’espoir que laissait augurer la restauration d’une abbaye cistercienne au coeur de Paris, dont on attendrait qu’elle soit tout autre chose qu’un énième lieu d’expression du discours culturel dominant.

Rubrique(s) : Numéro 103