Revue de réflexion politique et religieuse.

Archives classées par auteurs

La fictio juris du Concile par Ansgar Santogrossi

Le regard porté par Vatican II sur les communions dissidentes, avec la nouvelle discipline de la communicatio in sacris, consiste en partie en une présomption mondiale (pour ainsi dire) de bonne foi, accompagnée d’une fiction légale négative. C’est pour cela qu’on peut revenir à l’ancien esprit de l’Église en la matière, car une fictio juris ne saurait pas être définitive.

Rubrique(s) : Revue électronique, Articles