Revue de réflexion politique et religieuse.

La fonction du politiquement correct

Article publié le 10 Août 2016 | imprimer imprimer  | Partager :  Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+

« Une idée de nation qui ne prend pas racine à partir de l’histoire est nécessairement violente, car artificielle. Il en va de même de la construction européenne. Pour la réaliser, il est nécessaire de détruire la notion de citoyenneté, en la réduisant à une espèce de résidence certifiée par les autorités et vidée de […]

« Une idée de nation qui ne prend pas racine à partir de l’histoire est nécessairement violente, car artificielle. Il en va de même de la construction européenne. Pour la réaliser, il est nécessaire de détruire la notion de citoyenneté, en la réduisant à une espèce de résidence certifiée par les autorités et vidée de tout contenu transcendant. » « Une grave responsabilité incombe au catholicisme postconciliaire qui a oublié la dimension de l’identité au profit d’un universalisme vague et inconsistant. »

-->