Revue de réflexion politique et religieuse soutenue par le Centre National du Livre (Ministère de la Culture).

Andrea Riccardi : Jean-Paul II. La biographie

Article publié le 10 Juil 2011 | imprimer ce texte imprimer ce texte

A propos du livre d’Andrea Riccardi, Jean-Paul II. La biographie, Parole et Silence, avril 2011, 508 p., 25 €.

Bien que fournissant beaucoup d’éléments factuels, le gros livre du fondateur de la communauté Sant’Egidio, Andrea Riccardi, qui professe l’histoire contemporaine de l’Eglise, a de quoi décevoir, autant de pages restant en deçà d’une analyse de fond, de surcroît avec des préjugés bien « conciliaires ». Néanmoins la fin de l’ouvrage aborde, succinctement mais cette fois en mettant l’accent sur l’originalité du personnage qu’il nomme « le prophète postmoderne » – formule d’un journaliste, Igor Man –, avec son mode de présence médiatique, direct, planétaire, en prise sur le retour du religieux effervescent, appuyé sur la communication de l’image. Un autre sous-titre d’Andrea Riccardi résume à lui seul le second problème du moment Wojtyła : « le charisme comme gouvernement ». Le mélange n’a pas fonctionné totalement, dans la mesure où le contenu du message, principalement axé sur la morale et donc reçu comme réactionnaire, a heurté l’idéologie dominante de l’époque ; mais le mode de présence a désarçonné, ce qui a fait de Jean-Paul II un « pape de transition » dans un sens plus réel que ce qu’on avait prédit de Jean XXIII.

-->