Revue de réflexion politique et religieuse.

Henry Bogdan : Les Hohenzollern. La dynastie qui a fait l’Allemagne (1061-1918)

Article publié le 5 Avr 2011 | imprimer ce texte imprimer ce texte

A propos du livre d’Henry Bogdan, Les Hohenzollern. La dynastie qui a fait l’Allemagne (1061-1918), mars 2010, 406 p., 25 €.

Henry Bogdan, connu pour ses nombreux ouvrages d’histoire germanique (sur les Chevaliers teutoniques, les Habsbourg, la Guerre de Trente Ans…), retrace de manière claire, sobre et précise l’histoire de la dynastie qui a « fait l’Allemagne ». Etant donné l’étendue d’une période largement étudiée, il s’appuie principalement sur des ouvrages écrits par d’autres historiens. Des cartes et des arbres généalogiques sont annexés : documents utiles pour suivre une chronologie assez complexe de Frédéric et de Guillaume. Le devenir de cette famille est exemplaire à plusieurs égards. Rien ne semblait la prédisposer à un tel destin, qui naît à une époque où l’Allemagne n’est qu’un ensemble de territoires dirigés par des seigneurs vivant en harmonie relative au sein du « Saint Empire romain de nation germanique » et qui, par les hasards de l’histoire, les conquêtes, les mariages et le génie de quelques princes, acquiert progressivement la maîtrise d’un immense espace, avant de devenir une grande puissance. […]

-->