Revue de réflexion politique et religieuse.

Etienne Michelin, Antoine Guggenheim (dir.) : Vatican II. La sacramentalité de l’Eglise et le Royaume

Article publié le 6 Jan 2010 | imprimer ce texte imprimer ce texte

A propos d’Etienne Michelin, Antoine Guggenheim (dir.) : Vatican II. La sacramentalité de l’Eglise et le Royaume, Parole et Silence, 2008, 22 €.

La partie centrale de cet ouvrage rassemblant les contributions de professeurs et d’étudiants de la Faculté Notre-Dame (Paris), du Studium de Notre-Dame de Vie (Vénasque) et de l’Institut d’Etudes Théologiques (Bruxelles) intéressera surtout qui s’efforce d’éclairer l’application du concept de « sacrement » à l’Eglise en ouverture de la constitution dogmatique sur l’Eglise Lumen Gentium du concile Vatican II : « Celle-ci [l’Eglise], pour sa part, est dans le Christ comme un sacrement ou, si l’on veut, un signe et un moyen d’opérer l’union intime avec Dieu et l’unité de tout le genre humain » (n°1). Cette explicitation n’entrera pas dans les catégories de la théologie sacramentelle, car « dans ce domaine de la sacramentalité de l’Eglise il faut parler de façon analogique et non identique à ce que nous entendons quand nous nous référons aux sept sacrements administrés par l’Eglise. » (Jean-Paul II, audience générale, 8 septembre 1982 ; cité p. 77).  […]

-->